Adaptation du lieu de vie & prévention de la perte d’autonomie

Les personnes âgées, malades ou en situation de handicap doivent être libres de choisir leur lieu de vie. Le placement en institution peut être privilégié dans la mesure où le domicile de la personne ne lui permet pas de vivre dans des conditions suffisantes de sécurité et de confort de vie.

Le libre choix de la personne suppose la possibilité de disposer de plusieurs scénarios possibles. La question de l’adaptation du domicile est essentielle. La dépendance, souvent évolutive, doit être prise en compte dans les solutions proposées. Aussi, la notion adaptabilité de l’habitat intègre cette dimension.

Sujet prioritaire au regard notamment du vieillissement de la population, les questions liées à l’habitat de la personne dépendante concernent, au-delà de la personne et de son entourage, aussi bien les politiques publiques que les industriels, la recherche…

Aussi, pour amener des solutions innovantes et résoudre ces problématiques, ces acteurs multiples doivent travailler de concert.

Autonom’lab consacre une de ses activités à la question de l’habitat avec un enjeu double :

  • La sécurité
    Sans un niveau satisfaisant de sécurité, la personne dépendante ne peut pas rester à son domicile et le placement en institution est souvent la seule issue.

    • Un lieu de vie sécurisé
      L’introduction d’innovations technologiques ou techniques assure une amélioration du niveau de sécurité du domicile. Les questions de fiabilité, de capteurs, de réception et transmission d’informations sécurisées sont au cœur des préoccupations.
    • Une organisation des services autour de la personne
      L’intervention des professionnels et non professionnels doit être rendue efficiente pour garantir un niveau optimal de sécurité et concerne des solutions innovantes sur des aspects organisationnels et de coordination.
  • Le bien-être de la personne
    La question de la sécurité est certes essentielle, mais demeure insuffisante. Le bien-être de la personne passe par :

    • Sa sécurisation et son confort
      La personne dépendante et son entourage peuvent être rassurés par l’organisation des services de soins et d’accompagnement de la personne adaptée à son rythme de vie. Ce sujet dépasse la porte du domicile et se prolonge à l’extérieur (jardin, commerces, rues, transport…).
    • Son lien social
      Le lien social est une question incontournable qui favorise le maintien à domicile et est un véritable soutien pour la personne. Facteur clé de préservation du « capital autonomie », des nouvelles solutions apparaissent.

Autonom’lab a un rôle d’interface et d’intermédiaire entre les différents acteurs et les met en musique pour faciliter le développement d’innovations en réponse aux besoins des personnes.

Dans une démarche pragmatique de terrain, Autonom’lab se veut le garant de l’association des usagers finaux et/ou de leurs représentants tout au long du processus d’innovation.

Votre interlocutrice :
Marie-Pierre Janalhiac, chargé de mission
+33 (0)5 87 21 21 68
mp-janalhiac@autonom-lab.com